Bienvenue sur le blog de
Liliane Pierre

Mot clé - Service public

Fil des billets - Fil des commentaires

Les prolongements des lignes 1 et 10 et l’amélioration du RER E à l’est et de la ligne P ne doivent pas être les oubliés du plan de mobilisation

Communiqué de Christian Favier, Sénateur et Président du Conseil général du Val-de-Marne

"Le Ministre des Transports Frédéric Cuvillier et le Président du Conseil Régional Jean-Paul Huchon ont détaillé aujourd’hui un programme d’investissements dans les transports collectifs, et en particulier le détail du plan de mobilisation pour les transports en Ile-de-France. Pour Christian Favier, Président du Conseil Général du Val-de-Marne : « Il y a tout lieu de se satisfaire que 6 milliards d’€ soient mobilisés à l’échéance 2017 sur un ensemble de projets. Cette accélération des investissements va dans le bon sens, et je m’en félicite. L’annonce de la mise en service avant 2020 du tramway Paris-Orly répond en particulier tout à fait à notre attente et à celle des acteurs du territoire concerné.» Néanmoins, pour Christian Favier : « Je suis en revanche très surpris que la liste de projets énoncée n’inclut pas le prolongement de la ligne 1 à Val de Fontenay et celui de la ligne 10 à Ivry Gambetta. Ces deux projets d’infrastructures ferrées étaient identifiés dans le plan de mobilisation validé par la région et les départements le 30 septembre 2010. Ce sont les deux seuls à ne pas apparaître dans le document présenté aujourd’hui. Il est indispensable pour nous qu’ils continuent à faire partie intégrante du plan de mobilisation, et que les études, déjà démarrées pour la ligne 1, et à démarrer au plus vite pour la ligne 10, avancent au meilleur rythme. » De même, alors qu’une large place est faite au prolongement du RER E à l’ouest, le document n’évoque pas le schéma de secteur du RER E à l’est et de la ligne P du Transilien. Le Conseil général du Val-de-Marne, avec d’autres conseils généraux de l’est francilien, a alerté à plusieurs reprises sur le fait qu’un prolongement du RER E à l’ouest n’était envisageable que si des investissements étaient réalisés dans le même temps sur sa partie est. Un schéma de secteur du RER E à l’est et de la ligne P du Transilien a été préparé par RFF et la SNCF en lien avec le STIF. Il est en voie de finalisation, et devrait être approuvé dans les prochaines semaines par le Conseil d’administration du STIF comme le schéma directeur du RER B sud. Ce schéma de secteur du RER E à l’est et de la ligne P inclut les investissements indispensables pour que le RER E puisse fonctionner de façon satisfaisante à l’avenir. Pour le Conseil Général du Val-de-Marne, il est indispensable que ce projet avance au même titre que tous les autres schémas directeurs de lignes RER. Un RER E prolongé à l’ouest sans investissements à l’est offrirait une qualité de service dégradée sur l’ensemble de la ligne. Par ailleurs, les annonces sont très peu détaillées en ce qui concerne les transports en commun en sites propres et les TZen. De nombreux projets sont engagés dans le Val-de-Marne comme le Tzen5, est-TVM, Altival, le TCSP Sénia-Orly, … Il est nécessaire que d’autres partenaires financiers, dont l’Etat, viennent aider les collectivités, région et départements, qui pour l’instant financent seules ces projets majeurs. L’absence d’engagements de l’Etat ou d’autres partenaires à ce jour est un problème de fond qui doit être résolu. A l’initiative de Christian Favier, un groupe de travail rassemblant des élus franciliens de toutes sensibilités politiques s’est réuni ces dernières semaines pour identifier de nouvelles pistes de financements des transports collectifs en Ile-de-France. Il en a défini plusieurs qui sont politiquement consensuelles, comme une taxe additionnelle à la taxe de séjour, une modernisation de la part de la taxe locale sur les bureaux concernant les surfaces de stationnement et la contribution du transport aérien. Ces propositions sont susceptibles de mobiliser plusieurs centaines de millions d’euros par an. Afin que tous les projets d’investissements de transports collectifs avancent au bon rythme, tant projets ferrés que sites propres bus et Tzen, il est justifié de mettre en place ces ressources nouvelles."

Partager avec Twitter ou Facebook
 

Non à la casse de l'éducation nationale !

Le Ministère de l'éducation nationale supprime encore 14 000 postes à la rentrée prochaine. Le 27 Janvier, l'Inspecteur d'Académie annonçait ses mesures de carte scolaire : avec 125 fermetures dans le Val de Marne, il sacrifie les élèves déjà les plus en difficulté.

Retrouvez ci-après la lettre que j'ai adressé à M. Moya, Inspecteur d'académie contre les suppressions de postes et les fermetures de classes annoncées.

__Cliquez ici pour obtenir la version PDF__

Lire la suite...

Partager avec Twitter ou Facebook
 

Pour le service public et la démocratie locale

Dans le Val-de-Marne comme partout dans le monde, des bouleversements sont en cours, les choses bougent, les peuples se dressent contre des systèmes qui ne leur conviennent plus. L’implication des citoyens dans la vie de la cité nous semble essentielle pour faire vivre les valeurs républicaines de partage, de justice, de solidarité et de démocratie qui sont malmenées par un système mondial qui néglige l’être humain.

La réforme des collectivités territoriales menée par le gouvernement traduit une volonté politique d’éloigner les citoyens et les élus locaux des lieux de décision. Pour moi comme pour mes collègues élu(e)s du groupe Front de gauche du Conseil général, la démocratie n’est pas un problème mais une solution. Du local à l’international, la démocratie est vitale pour transformer la société.

Lire la suite...

Partager avec Twitter ou Facebook
 

Le Val-de-Marne reste bien ancré à gauche !

C'est avec grand plaisir que j'ai assisté hier à la réélection de mon ami et collègue, Gilles Saint-Gal comme Conseiller général pour le canton Est de notre ville avec sa suppléante Delphine Fenasse.

Je tiens, avec mes camarades et collègues de la majorité départementale, à remercier l'ensemble des électrices et électeurs qui ont apporté leur soutien aux candidat(e)s du Front de Gauche, permettant ainsi de consolider le bouclier social et environnemental que constitue le Conseil général du Val-de-Marne, avec à sa tête le Président Christian Favier.

Je vous invite à retrouver l'ensemble des résultats du canton Est de Fontenay-sous-bois en cliquant sur le lien ci-après :

http://www.cg94.fr/elections2011-Fontenay-sous-bois-EST

et a lire, ci-dessous, le communiqué de presse de Christian Favier, Président du Conseil général du Val-de-Marne.

Lire la suite...

Partager avec Twitter ou Facebook
 

La mobilisation continue !

Le bras de fer engagé avec l’ARS et la direction de l’AP-HP pour exiger que la décision de fermer le service de chirurgie cardiaque de l’Hôpital Henri Mondor soit définitivement rapportée ne cesse de se tendre. Malgré les multiples interpellations et après des mois de silence, Claude Evin a daigné enfin répondre au député-maire, Michel Herbillon, et a accepté le 14 mars dernier une table ronde avec l’ensemble des parlementaires du département et le président du Conseil général.

Lire la suite...

Partager avec Twitter ou Facebook
 

Une carte pétition dans les 580 000 foyers val-de-marnais pour empêcher la fermeture du Service de chirurgie cardiaque de l’hôpital Henri Mondor à Créteil

Lundi 14 mars, Christian Favier, Président du Conseil général, a participé avec des parlementaires du Val-de-Marne de toutes sensibilités, à la rencontre, avec Claude Evin, Directeur général de l’ARS Ile-de-France, Mireille Faugère, Directrice générale de l’AP-HP portant sur l’avenir du service de chirurgie cardiaque du CHU Henri Mondor à Créteil. Ces derniers persistent et signent leur volonté de fermer dans les plus brefs délais le service de chirurgie cardiaque de H.Mondor et ce, malgré les 20 000 pétitions déjà signées. Un communiqué du Président dénonçant le démantèlement du service public et la remise en cause de la qualité des soins est paru hier.

Lire la suite...

Partager avec Twitter ou Facebook
 

La mobilisation pour la défense du service de chirurgie cardiaque de l'hôpital H.Mondor continue !

C’est un véritable bras de fer, qu’usagers, élu-es, hospitaliers et universitaires ont décidé d’engager avec l’ARS (l’Agence Régionale de santé) contre la fermeture service de Chirurgie Cardiaque du CHU Henri Mondor de Créteil, le seul de l’Est Parisien. Suite à cette annonce faite part Claude Evin, Directeur de l’ARS, il y a plus d’un mois, un rassemblement de 5OO personnes devant l’hôpital le 10 février avait déjà marqué fortement le désaccord massif des personnels de santé et de la population.

Depuis, le 22 février dernier, une manifestation de plus de 6OO personnes s’est déroulée avec succès, allant de l’hôpital H.Mondor à la Préfecture pour y déposer les 11 600 pétitions déjà récoltés et demander l’appuis du Préfet dans notre demande de rendez-vous au Ministre de la Santé, X.Bertrand. La coordination de défense du service de chirurgie cardiaque de l’hôpital H.Mondor, dont je fais partie, réclame l’organisation d’une table ronde sur le devenir de ce service et plus largement de l’établissement dans sa globalité.

Une nouvelle étape dans la mobilisation est sur le point d’être franchie.

Lire la suite...

Partager avec Twitter ou Facebook
 

Défense de la chirurgie cardiaque à Henri Mondor

Liliane Pierre et Marie Kennedy ont présenté un vœu d'urgence au nom de la majorité départementale lors de la séance du Conseil général du 24 Janvier 2011 afin de défendre le service de chirurgie cardiaque de l'hopital Henri Mondor de Créteil, lequel est aujourd'hui menacé de fermeture par l'ARS.

Lire la suite...

Partager avec Twitter ou Facebook
 

Non à la fermeture du service de chirurgie cardiaque du CHU Henri Mondor de Créteil

L'Association des Élus communistes et Républicains du Val de Marne vient de prendre connaissance de la menace de fermeture du service de chirurgie cardiaque du CHU Henri Mondor. Ce service ferait l’objet d’un regroupement avec celui de la Pitié-Salpetrière. La restructuration de l’Assistance Publique des Hôpitaux de Paris prévoit en effet la suppression de l’un de ses quatre services (Pitié-Salpêtrière (13e), l’Hôpital Européen Georges Pompidou (15e), l'Hôpital Bichât (18e), l’hôpital Henri Mondor (Créteil).

Lire la suite...

Partager avec Twitter ou Facebook
 

Prochains rendez-vous


- Tous les mercredis de 17h à 19h sans rendez-vous à l'hôtel de ville je vous accueille à mes permanences à l'Hôtel de ville
- Lundi 22 avril : Cérémonie "Ancrage du CNRS en Val-de-Marne"
- Les 25 et 26 avril : visite de Christian Favier à Villecresnes
- Mercredi 1er Mai : Fête du Travail
- Dimanche 5 Mai : Manifestation pour une 6ème République

Pétitions

Blog des blogs