Nous marcherons, le 5 mai à Paris, contre la finance et l’austérité et pour une sixième République !

En participant et en appelant à participer à la marche citoyenne contre la finance et l’austérité et pour une Sixième république, le 5 mai, nous, Conseillers généraux Front de Gauche du Val-de-Marne voulons contribuer à faire de ce rassemblement un temps fort de la mobilisation de toutes celles et ceux qui ont mis leur espoir de changement dans le vote à gauche à l’élection présidentielle.

Dans l’accélération de la crise sociale et politique, nous pensons que de telles initiatives permettent aux inquiétudes et aux colères de plus en plus sensibles dans notre société de déboucher collectivement sur l’espoir et la transformation sociale.

Aujourd’hui, dans un climat de défiance et de dégout croissants envers le système politique, une véritable refondation démocratique et sociale du pays s’impose. Au fil des années et des révisions constitutionnelles depuis 1958, la Vème république n’a cessé de renforcer le pouvoir et la personnalisation du Président de la République, sans pour autant se donner les moyens de faire face à la domination croissante de la finance et au relai de ses exigences de plus en plus prégnantes au niveau européen.

Pour sortir de cette dangereuse spirale, il faut donner plus de pouvoir à la souveraineté du peuple, seule apte à porter l’intérêt général contre les logiques de l’argent et les pouvoirs des oligarchies. Il est temps que des choix véritablement démocratiques fondent une nouvelle République !

Nous pensons aussi que cette marche citoyenne aidera à promouvoir une conception novatrice de la décentralisation, favorable au service public et à la démocratie locale, au moment où s’engage au Parlement le débat sur le projet gouvernemental de réforme territoriale. Cela passe notamment par la valorisation et non l’affaiblissement ou l’effacement de la commune et du département qui sont incontestablement des collectivités qui comptent dans la vie quotidienne des habitants et pour le développement des territoires. En atteste le budget départemental 2013 qui exprime une nouvelle fois, à contre-courant des politiques d’austérité, une ambition forte pour la décentralisation et les vals de marnais.

C’est pourquoi, nous appelons les forces de gauche, écologistes et du mouvement social, toutes les citoyennes et les citoyens qui partagent ces ambitions et ces objectifs, et qui sont attachés à la justice et l’égalité, à marcher avec nous le 5 mai à 13h30, Place de la Bastille.