Dans tout le pays les cheminots sont mobilisés dans un large mouvement de grève contre la réforme ferroviaire engagée par le gouvernement.

Les conseillers généraux du Font de Gauche apportent tout leur soutien aux revendications portées par les grévistes pour le retrait de cette réforme présentée aujourd’hui à l'Assemblée Nationale.

Ce texte, qui prétend réunifier RFF et SNCF afin de réduire les coûts d'une structure en doublon, prépare en réalité l'élargissement de l'ouverture à la concurrence du transport ferroviaire exigée par l'Union Européenne. Le gouvernement entend en effet créer une société unique en façade, mais éclatée en fait trois entités, pour renforcer la séparation entre gestion des infrastructures et l’exploitation du réseau.

Dans cette réforme, le Fret est le grand absent. Sur notre département sont menacés le triage de Villeneuve-Saint-Georges dont l’activité est stoppée depuis 2010, mais aussi le faisceau ferré et la gare de Rungis.

La majorité de gauche du Conseil Général a toujours été attentive et porteuse de projets concrets pour une relance du transport des marchandises par voies ferrées à partir du potentiel existant dans le département (Bonneuil-Valenton-VSG-Orly/Rungis). Nous attendons du gouvernement qu’il affiche une vraie volonté politique à ce sujet.

Le projet gouvernemental ne règle en rien la question du financement. C’est donc par la dégradation des conditions sociales des cheminots et par des suppressions d’emplois que le gouvernement envisage de «stabiliser» la dette du ferroviaire. La direction de la SNCF ne fait également pas mystère aussi d’une externalisation des activités industrielles comme la maintenance du matériel roulant.

Ce qui crée une menace pour des milliers d’emplois dans les grands centres ferroviaires du département comme à Villeneuve-Saint-Georges ou à Vitry (Ardoines).

Parce qu’une telle perspective est inacceptable, nous soutenons la mobilisation des cheminot-e-s.

Leur engagement rejoint les préoccupations quotidiennes des usagers qui déplorent l’insuffisance de la modernisation du système de transport collectif de voyageurs, notamment en Ile-de-France.

Créteil, le 17 juin 2014

Groupe des Conseillers Généraux du Front de Gauche dans le Val-de-Marne Parti Communiste Français - Parti de Gauche - Citoyen